Covid-19: des cas contaminés, 56% sont de femmes et 44% des hommes

Réagir
Exercice pratique avec les médecins et Paramédicaux l’EASSML © D.R.

C’est à l’occasion de la conférence de presse sur l’état des lieux de la riposte sanitaire Covid-19 au Gabon tenue ce mardi 12 mai 2020 que le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (COPIL-Coronavirus) a révéléque les femmes sont plus touchées par le Covid-19 que les hommes. En effet, 56% des cas positifs au Coronavirus sont issus de la gente féminine tandis que 44% sont de la gente masculine

C’est sous la coordination du responsable technique du Copil-Coronavirus le général Romain Tchoua que s’est tenue ce mardi 12 mai 2020 la conférence de presse sur l’état des lieux de la riposte contre la pandémie à Coronavirus au Gabon. Occasion pour le porte-parole du Copil-Coronavirus de déclarer que « la tranche d’âge la plus touchée aujourd’hui c’est la tranche d’âge allant de 30 à 59 ans c’est la tranche d’âge des personnes actives », a-t-il conclu. 

Par ailleurs, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a révélé que la gente féminine est plus contaminée par le virus que la gente masculine. « A ce jour, 56% des cas positifs sont de sexe féminin contre 44% du sexe masculin », a-t-il déclaré. Une triste statistique qui traduit certainement une vulnérabilité des femmes. Même si, ces statistiques restent sujettes à caution puisqu’elles ne sont encore que provisoires.

Toutefois, cette donnée est opposée à la tendance à l’échelle mondiale. En effet, selon un décompte réalisé par le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies entre depuis le début de la maladie en nombre 2019 à ce jour, sur les 83 000 cas testés positifs, les hommes représentaient 51,4% des malades et 63,8% des décès. Même constat en Europe où les hommes sont les plus affectés. Autant dire que le Gabon est une exception qui mérite d’être analysée sur le long terme.

Source:http://www.gabonmediatime.com