ÉPIDÉMIE DE COVID-19 DANS LA CARAÏBE La barre des 100 cas positifs et désormais 11 morts en Haïti

Réagir
Dans les usines de Port-au-Prince, les travailleuses s’activent à la fabrication de masques auxquels une grande partie de la population n’a pas encore accès. – Photo DR

Les autorités haïtiennes ont annoncé hier soir 12 nouveaux cas positifs et deux morts liés à la pandémie du Covid-19. La propagation du virus pour s’accélérer dans les prochains joursSuite à l’annonce le matin même d’un nouveau décès, le ministère haïtien de la Santé publique a annoncé plusieurs nouveaux cas d’infection au virus ainsi que deux morts supplémentaire. 

Le bilan est désormais de 100 personnes (35% de femmes et 65% d’hommes) officiellement contaminées et à 11 le nombre de patients tués. Les autorités annoncent seulement 10 personnes guéries et toujours 79 cas actifs mais également un nombre de cas suspects de plus de 1000 personnes.Grande accélération des cas vers mi-mai ?Selon le docteur Junot Félix, spécialiste en système de santé et professeur à l’Université, intervenant sur les ondes  radio de la capitale Port-au-Prince, « quand le virus commencera à se propager dans les tap tap et les quartiers populaires, les cas de contamination se multiplieront à grande vitesse » estimant que cela pourrait se produire vers la mi-mai…

Pour endiguer la propagation du virus, le gouvernement a imposé le port du masque dans tous les lieux publics à partir du 11 mai, sous peine de sanction légale. Avec 11 décès recensés officiellement, l’épidémie n’a pas encore frappé de plein fouet cette île où confinement et distanciation sociale constituent un luxe inaccessible pour de nombreux habitants vivant de l’économie informelle.
L’économie haïtienne dépend en grande partie des transferts de fonds familiaux en provenance des expatriés, « pour la nourriture, l’éducation et même les funérailles », explique l’économiste Kesner Pharel. Or, la diaspora haïtienne, majoritairement installée aux Etats-Unis, subit aujourd’hui de plein fouet le chômage massif dans la première puissance mondiale.

Source:http://www.franceguyane.fr