Gabon: premier décès dû au Covid-19 à Franceville

Réagir
Centre hospitalier régional Amissa Bongo de Franceville © D.R.

Alors que le gouvernement a annoncé il y a quelques jours le passage au confinement partiel dans le Grand Libreville, la covid-19 semble gagner du terrain. Après Oyem, Port-Gentil et Lambaréné, c’est au tour de Franceville d’enregistrer son premier cas testé positif au coronavirus. Un malheur ne venant pas seul, le patient âgé de plus de 50 ans et ayant une comorbidité n’a pas survécu à la maladie. Il a rendu l’âme ce matin à l’hôpital régional Amissa Bongo Ondimba de Franceville.

C’est une information inquiétante qui va troubler la quiétude des Francevillois. Ce mercredi 6 mai 2020, l’hôpital régional Amissa Bongo Ondimba de Franceville vient d’enregistrer le décès du patient Nguia Lionel de suite du covid-19. Le patient qui était en service à l’Université des sciences et techniques de Massaku (USTM) depuis quelques années, aurait été admis tout d’abord pour une fièvre, avant de revenir avec l’aggravation d’autres symptômes.

Selon une source bien introduite, le défunt aurait été hospitalisé une première fois pour une fièvre à l’hôpital Amissa Bongo de Franceville. « Les symptômes s’étant calmés, il est reparti chez lui. Quelques jours plus tard, il revient à l’hôpital, cette fois-ci au service des urgences qui le prend en charge, puisque la diarhée s’était ajouté à ses symptômes. Il y a deux jours, il avait été admis en réanimation car il avait des problèmes respiratoires et de l’hypertension cette fois-ci. Il était cardiopathe », précise la même source. Ce matin il a rendu l’âme.

Mais comment le coronavirus est-il arrivé jusqu’à Franceville ? Selon une autre source proche du dossier, le patient aurait été contaminé dans une base militaire. « Il y a environ deux semaines, il y a eu une passation de service à la base militaire de Mvengué ici à Franceville. Des militaires sont venus de Libreville et peut-être d’autres provinces pour cet évènement. Il se trouve que le monsieur y était invité », indique la source, qui s’interroge sur la possibilité que d’autres personnes aient déjà été infectées à Franceville.

A l’heure où nous mettions sous presse, les autorités provinciales n’ont pas communiqué sur ce décès, mais cela ne saurait tarder. Des dispositions sont déjà prises par le Copil-Coronavirus du Haut-Ogooué qui a dépêché ses équipes à l’hôpital régional Amissa Bongo Ondimba afin que le protocole y relatif soit mis en place. Cependant, avec la situation observée autour de la dépouille d’Alexis Ndouna au village Kabaga il y a quelques jours, il faut s’attendre à plus de cas dans les semaines à venir.

Source: http://www.gabonmediatime.com