Tests de Covid-19 en Afrique : le Gabon en position de tête grâce au Laboratoire Pr Gahouma

Réagir

Moins de deux mois après le lancement effectif de ses activités, le Laboratoire Pr Daniel Gahouma de Libreville a réalisé près de 43% des tests de Covid-19 dans le pays, permettant ainsi au Gabon de se classer au premier rang des États africains qui testent le plus leurs populations.

En moins de deux mois seulement, parce qu’ayant lancé officiellement ses activités en fin mai dernier, le Laboratoire Pr Daniel Gahouma, sis au Palais des Sports de Libreville a déjà enregistré des chiffres ahurissants. Au Copil, on évoque 21 342 tests réalisés au 12 juillet 2020. Selon le porte-parole Dr Guy-Patrick Obiang Ndong, l’infrastructure qui s’est récemment ouvert au dépistage des militaires a réalisé 42,72% des tests pratiqués dans tout le Gabon depuis l’enregistrement du premier cas de coronavirus dans le pays.

Comme il fallait s’y attendre, cet exploit n’est pas resté sans incidence, surtout pour l’image du Gabon à l’international. D’autant plus que, grâce à ce laboratoire doté d’une technologie de pointe capable de fournir jusqu’à 10 000 tests quotidiens, le pays s’est vu classé comme celui du continent qui teste le plus sa population par tête d’habitants.

Le « super-laboratoire » sur lequel ont misé les autorités gabonaises en tête desquelles le président de la République est donc clairement à la hauteur des attentes et de l’espoir portés en lui. À ce jour, grâce à lui et aux six autres laboratoires que compte le Gabon aussi bien à Libreville que dans les provinces, c’est un total de 49 955 tests qui ont été effectués depuis mi-mars.

À côté du Laboratoire Pr Daniel Gahouma, d’autres structures sont en effet d’un apport non négligeable pour la stratégie de riposte nationale contre le coronavirus. Il s’agit du Laboratoire national de santé publique (13 455 tests), le CIRMF à Franceville (7 300 tests) ou encore le CERMEL à Lambaréné (5 857). Regroupés les trois laboratoires restants ont quant à eux réalisés 2 001 tests depuis le début de l’épidémie.

Source: http://relaisinfosgabon.info