Covid-19 : l’Angleterre repousse de quatre semaines la levée des dernières restrictions

Réagir

Le Royaume-Uni repousse de quatre semaines sa sortie finale de confinement… Le variant Delta du coronavirus fait des ravages et se répand maintenant plus vite que la troisième vague qui avait été envisagée dès février.

Boris Johnson a déclaré que si le gouvernement levait les restrictions le 21 juin, comme prévu initialement, il pourrait y avoir des milliers de morts supplémentaires.

Les dernières mesures de confinement devraient donc être levées le 19 juillet prochain.

Le Premier ministre britannique s’est dit « préoccupé par le variant Delta qui se propage plus rapidement que prévu. __Nous constatons que les cas augmentent d’environ 64 % par semaine et que dans les zones les plus touchées, ils doublent chaque semaine. Et le nombre moyen de personnes admises à l’hôpital en Angleterre a augmenté de 50 % d’une semaine à l’autre et de 61 % dans le nord-ouest, ce qui pourrait annoncer la suite, car nous connaissons la logique implacable de la croissance exponentielle. »

Le plan est maintenant de faire vacciner tous les adultes encore plus rapidement qu’auparavant.

Plus contagieux que le variant Alpha, le variant Delta du Covid-19 est désormais dominant au Royaume-Uni, pays le plus meurtri d’Europe par la pandémie avec près de 128 000 morts.

Actuellement, près de 80% des adultes ont reçu une dose de vaccin au Royaume-Uni mais seulement 57% deux doses.

Avant l’annonce fatidique de Boris Johnson, des centaines de manifestants en colère s’étaient rassemblés devant Downing Street pour dire leur rejet des mesures de restriction… Si l’on en croit plusieurs syndicats professionnels, des secteurs comme l’hôtellerie ou la culture courent aujourd’hui à la ruine.

Source: http://fr.euronews.com