Vaccination anti-Covid : quelles sont les provinces qui vaccinent le moins ?

Réagir

Bien qu’ayant lancé l’opération de vaccination contre le coronavirus au même moment, par rapport à d’autres, certaines provinces sont à la traine plusieurs semaines après. C’est notamment le cas dans l’Ogooué-Lolo et l’Ogooué-Ivindo où les populations semblent peu convaincues de la nécessité de se faire vacciner.

Des cartes de vaccination contre le Covid-19 au Gabon.

Lancée le 24 mars à l’Estuaire, la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 suscite de plus en plus d’intérêt de la part des populations à travers le pays. Au 28 juin 2021, selon les chiffres du Comité national de vaccination (Copivac), ce sont au total 38 496 personnes qui ont été injectées, dont 27 837 pour la zone du Grand Libreville (Libreville, Akanda, Owendo, Ntoum). Seulement, le même engouement n’est pas observé dans d’autres provinces du pays où l’opération a été lancée quelques semaines après.

Si l’Ogooué-Maritime et le Haut-Ogooué où le nombre de personnes vaccinées est respectivement de 2 525 et 2 142 à ce jour ont été les premières à inaugurer la seconde phase de la campagne nationale de vaccination, les autres provinces qui les ont suivies n’affichent pas les mêmes résultats en termes d’engouement, bien que certaines ont lancé l’opération au même moment. C’est le cas du Woleu-Ntem (Oyem) et de l’Ogooué-Ivindo (Makokou) qui, entrés dans la danse le même jour, le 21 mai 2021, enregistrent respectivement 1 701 et 698 volontaires vaccinés.

Ayant toutes deux accueilli la campagne le 17 mai, Koula-Moutou (Ogooué-Lolo) et Tchibanga (Nyanga) affichent elles aussi des chiffres très différents. La première localité n’est parvenue à vacciner que 448 personnes quand la seconde en a déjà vacciné 878 à ce jour.

Le Moyen-Ogooué et la Ngounié figurent parmi les bons élèves avec respectivement 1 131 et 1 116 personnes vaccinées au 28 juin 2021.

Source: http://www.gabonreview.com