Covid-19 : la vaccination des adolescents s’accélère à l’approche de la rentrée

Réagir

À compter du 30 septembre, le pass sanitaire devient obligatoire pour les jeunes de 12 à 17 ans pour pratiquer leurs sports. À quelques jours de la rentrée scolaire, un plus grand nombre d’adolescents se présente dans les centres de vaccination. Illustration en Normandie. 

Pour les jeunes, une autorisation parentale est exigée pour se faire vacciner. Certains adolescents semblent déjà avoir le sens des responsabilités. À l’approche de la rentrée, ils sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner. « Plus il y aura de vaccinés, plus j’ai de chance d’enlever ce masque », estime Timothée Bordon, 15 ans. Au 22 août, plus de 55% des Normands âgés de 12 à 17 ans avaient déjà reçu une première dose du vaccin contre le virus. 

Des opérations vaccination auprès des élèves

Dans ce centre de vaccination de Normandie, un test sérologique est proposé avant la première injection pour éviter une deuxième dose superflue. Le médecin indique les possibles effets secondaires aux enfants. « On essaie de faire en sorte qu’ils soient les moins stressés possible », affirme Nathalie Jamin, infirmière. Après quinze minutes d’attente, les adolescents récupèrent leur passeport vaccinal. Si à la rentrée le 2 septembre, le pass sanitaire ne sera pas demandé dans les collèges et les lycées, l’ARS et l’Éducation nationale réfléchissent à des opérations de vaccination au plus près des élèves.

Source: http://www.francetvinfo.fr