Covid-19 en France: rentrée universitaire 100% en présentiel pour des millions d’étudiants

React

Près de trois millions d’étudiants retrouvent la fac en présentiel, après un an et demi loin des amphis, au compte-gouttes, les dates de rentrée n’étant pas identiques d’une fac à l’autre. Publicité

Pour cette rentrée universitaire, le protocole sanitaire et les mesures barrières resteront la norme et les masques seront obligatoires. Si un étudiant est testé positif, lui et ses cas contacts devront s’isoler sept jours. Le passe sanitaire sera obligatoire pour participer aux fêtes étudiantes.

Après deux années chaotiques, c’est le soulagement pour les étudiants de l’université de Paris Dauphine. Éléonore, en Master 2 de management, se réjouit de ne plus être face à un écran et de retrouver de vraies personnes : « Ça fait plaisir de pouvoir retrouver ses amis. Surtout que nous, on ne s’est pas vus, en général, pendant un an. Pendant le cours, si on a des questions, on peut directement les poser au professeur ou alors à nos amis qui sont à côté de nous. »

Assis sur un banc au coude à coude avec des camarades, Lucas, en Master 1 de mathématiques appliquées, a souffert des cours à distance : « On se déconcentre très vite. Je pense que le niveau baisse terriblement. Là où le présentiel est très important, c’est que le professeur est là. Rien que le fait d’être dans un cadre, ça nous permet quand même de nous concentrer et de suivre. Je pense que pour ça, c’est très important le présentiel. »

Le retour des interactions sociales

Ces étudiants partagent un constat : étudier, ce n’est pas seulement prendre des cours : « Il y a aussi les pauses café à plusieurs. On n’est pas enfermés dans son appartement. On a à nouveau des interactions sociales. »

Marine apprécie tout simplement de retrouver un endroit pour étudier, car chez ses parents, c’était difficile : « Les cafés étaient fermés alors que d’habitude, on bossait dans des cafés. C’est l’organisation qui n’était pas forcément facile. »

Certains étudiants comme Antoine se demandent si le protocole sanitaire sera bien appliqué. « C’est quand même compliqué avec les masques, car il fait chaud. Sans oublier que les fenêtres ne sont pas forcément toujours ouvertes. »

86% des étudiants ont entamé leur parcours vaccinal. Un chiffre qui devrait rassurer.

Source :http://rfi.fr