Covid-19: la présidence de la République craint une saturation du système de santé

React

C’est au cours de sa traditionnelle conférence de presse animée ce mardi 14 septembre 2021 que le porte-parole de la présidence de la République Jessye Ella Ekogha a annoncé l’arrivée de plus de 200 000 doses de vaccin des laboratoires de Pfizer et Johnson & Johnson. Une annonce qui s’inscrit dans la volonté des plus hautes autorités d’accélérer la campagne de vaccination contre le covid-19 qui semble se dérouler à un rythme lent et qui pourrait aboutir à une saturation du système de santé. 

Avec un taux de couverture vaccinal estimé à seulement 7,38% pour la première dose et 9,78% pour les personnes ayant reçu la deuxième dose, le Gabon est en quête d’une amélioration du nombre de personnes vaccinées. Une décision qui intervient dans un contexte de recrudescence de cas de contamination mais surtout de la détection du variant Delta, plus contagieux et plus virulent que les autres. 

Lors de sa conférence de presse, le porte-parole de la présidence de la République a d’ailleurs exprimé les craintes des autorités de voir le « système  hospitalier être très vite  saturé ». A cet effet, Jessye Ella Ekogha a rappelé que le seul moyen d’éviter cette éventualité et de faire face à la troisième vague qui touche le pays, était de se faire vacciner. « Le seul remède réellement efficace face au virus et à ses variantes reste la  vaccination. Elle préserve dans pratiquement 100 % des cas contre les formes les  plus graves », a-t-il indiqué. 

C’est dans cette optique que le porte-parole de la présidence de la République a annoncé l’arrivée de 100  620 doses du vaccin Pfizer et 168 000 doses du vaccin Johnson & Johnson, soit  268 620 doses au total. La venue de ces doses de vaccin s’inscrit dans le cadre du programme COVAX et s’ajoute aux plus de 500 000 doses des vaccins Sinopharm et Sputnik V déjà  réceptionnées. 

Source :http://gabonmediatime.com