Covid-19 : Le taux de positivité passe à 4,4% et engraisse les inquiétudes

Réagir

La tendance haussière de la pandémie de Covid-19 se poursuit au Gabon où, en fin de semaine écoulée, le taux de positivité talonnait déjà les 5%. Une situation plutôt inquiétante à l’approche de la rentrée des classes.

Faut-il craindre un rebond épidémique avec la rentrée des classes ? A une semaine du 27 septembre, la question taraude bien d’esprits. Alors que plusieurs milliers d’enseignants et élèves reprendront le chemin de l’école dans un contexte sanitaire marqué par la présence du variant Delta ; la hausse des cas positifs et les décès, sensiblement tous les 2 jours, dus au Covid-19 depuis le début du mois de septembre ne rassurent pas. A 3,8% le 15 septembre, après une augmentation de 0,1% par rapport à deux jours plus tôt, le taux de positivité est passé le 17 septembre à 4,4%. Soit, une augmentation d’environ 1% en 48h.

En attendant les chiffres du week-end que devrait communiquer le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil-Coronavirus) ce 20 septembre ; en fin de semaine écoulée, il avait annoncé 352 nouveaux cas testés positifs sur 8 023 tests réalisés dans 8 des 9 provinces du pays. Le Copil-Coronavirus a également annoncé un nouveau décès à Mékambo dans la province du Moyen-Ogooué qui ne compte par ailleurs qu’un seul cas actif.

Si 122 nouvelles guérisons avaient été confirmées, 89 personnes hospitalisées dont 22 en réanimation pour détresse respiratoire ; les autorités en charge de la riposte craignent une saturation des lits. La présidence de la République avait d’ailleurs alerté sur cette situation sanitaire délicate. «Pratiquement, la moitié des lits d’hôpitaux réservés aux patients Covid sont à nouveau occupés. Si la dynamique se poursuit, notre système hospitalier, qui a remarquablement tenu jusqu’à présent, pourrait être très vite saturé», s’inquiétait le porte-parole de la présidence la semaine dernière.

Si du côté du Copil-Coronavirus et du palais on assure que le pays est prêt à faire face à la 3e vague, on appelle également les populations à respecter les mesures et gestes barrières et à se faire vacciner. Depuis le début de la pandémie dans le pays, 1 151 098 tests ont été réalisés parmi lesquels 27 643 cas positifs, dont 26 149 guérisons et 175 décès. Au 17 septembre, le pays comptait 1 319 cas actifs.

Source :http://gabonreview.com