Covid-19 : Les agents pénitentiaires gabonais non-vaccinés exclus des formations et stages

Réagir

Au nom de la lutte contre la pandémie de coronavirus et pour contraindre encore plus ses agents à se faire vacciner, la direction de la Sécurité pénitentiaire gabonaise a décidé de manier la carotte ou l’exclusion. Dans une note circulaire datée de ce 16 septembre, il est désormais fait obligation aux matons gabonais d’avoir une carte vaccinale pour pouvoir prétendre prendre part à un stage, un séminaire ou toute formation.

Il ne fait plus bon d’être non vacciné contre la Covid-19 au Gabon. Devant le peu d’engouement que la vaccination suscite et pour l’imposer auprès de son personnel, plusieurs administrations publiques gabonaises ont décidé d’utiliser la manière forte. C’est le cas de l’administration pénitentiaire qui a fixé hier par note circulaire de son commandement en chef, les nouvelles conditions pour prendre part à une formation interne ou externe.

Le document que s’est procuré la rédaction d’Info241 stipule : « Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, l’accès à un séminaire, stage ou toutes autres formations aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, est désormais conditionné par la présentation d’une carte de vaccination Covid-19 ». Le commandant en chef de la Sécurité pénitentiaire, le général de division Jean Germain Effayong-Onong, est bien décidé à mettre au pas ses agents.

Il somme ainsi l’inspecteur général, le commandant en chef en second et le directeur des études du recrutement et de la formation de veiller chacun en ce qui le concerne à « l’application de la présente note qui prend effet à compter de sa date de signature et aucune dérogation ne sera autorisée ». Voilà qui compliquera un peu plus la vie professionnelle des réfractaires à l’actuelle campagne de vaccination qui n’a pas encore franchie la barre des 100 000 vaccinés après près de 6 mois.

Source :http://info241.com