Vaccin contre le Covid-19 : qu’est-ce que l’effet nocebo ?

Réagir

Si l’effet placebo est connu de tous, son opposé, l’effet nocebo, l’est beaucoup moins. Pourtant, avec les incertitudes liées au vaccin contre le Covid-19, il prend de plus en plus d’ampleur dans la population. Explications.

Fièvre, vertige, fatigue, nausée ou encore douleurs articulaires, nombreux sont les Français qui ont souffert de ces effets secondaires après avoir été vaccinés contre le Covid-19. Cependant, si ces symptômes sont bien réels ils peuvent être liés à une action inconsciente du cerveau appelée effet nocebo. 

L’effet nocebo intervient ainsi lorsqu’une personne est persuadée qu’un produit qu’elle consomme ou qu’on lui injecte va avoir des effets négatifs sur son organisme. Le cerveau va alors en quelque sorte fabriquer lui-même les symptômes. Concrètement, ces derniers sont bien réels mais sont une création cérébrale et non une véritable réaction au produit.closevolume_off

Un effet mesuré et appuyé par des études

Une vague d’effet nocebo avait été constatée en 2017, lors du changement de formule du médicament pour la thyroïde, le Levothyrox. En France, ce changement avait entraîné chez 10% des patients le développement de symptômes, alors même que le principe actif du produit restait inchangé.

Les doutes et les incertitudes sur le vaccin contre le Covid-19 ont eu le même effet. Si de réels effets secondaires existent lors d’une vaccination, ces derniers ne sont pas systématiques. Le laboratoire Pfizer a constaté la puissance de cet effet nocebo lors de ses essais de phase 3.

Un premier groupe a reçu une injection de vaccin contre le Covid-19 et 35% d’entre eux ont déclaré souffrir de maux de tête. Dans un second groupe le produit injecté n’était qu’un leurre mais a tout de même conduit 29% des volontaires à déclarer des maux de tête. L’effet nocebo a donc joué un rôle dans la vague d’effets secondaires ayant suivi la vaccination de 50 millions de Français.

Source :http://cnews.fr