Vaccination anti-Covid-19 : les gendarmes montrent l’exemple

React

Les forces de sécurité et de défense étant en première ligne dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 au Gabon, les gendarmes du Camp Gros Bouquet ont donc massivement opté pour la vaccination conformément aux recommandations des plus hautes autorités du pays.

Comme annoncé par le Chef d’État-Major Général des Forces Armées Gabonaises, le Général de Division Yves Ditengou, lors de sa visite au Prytanée militaire du camp Baraka de Libreville le 1er juin dernier, les militaires de tout le pays doivent montrer l’exemple en optant pour la vaccination.

« Nous sommes une institution, une corporation qui est régie par des règles et adossée sur des valeurs cardinales que sont la discipline, l’obéissance, l’exemple. Certes le président de la République avait annoncé une vaccination sur le volontariat, mais vous vous rendez très bien compte que pour la vocation et le métier des armes que nous avons choisis, il n’est pas question de volontariat », martelait fermement le Chef d’État-Major Général des Forces Armées Gabonaises lors de sa visite au Prytanée militaire.

C’est fort de ces propos et conscient qu’ils doivent montrer l’exemple, que les gendarmes du Camp Gros Bouquet ont opté massivement pour la vaccination. Pour se faire, le Commandement en Chef de la Gendarmerie Nationale, avec l’appui des spécialistes de la santé a mis en place dans chaque Caserne de Gendarmerie un dispositif vaccinal pour permettre aux Gendarmes de se faire vacciner. Le dispositif susmentionné a accueilli dimanche, plusieurs gendarmes du Camp Gros Bouquet.

Ce geste citoyen de la part de ce corps d’élite de l’armée gabonaise témoigne « d’une part, le devoir d’exemplarité, mais surtout la volonté de ces hommes et femmes de venir à bout de cette pathologie qui a changé nos habitudes ».

En optant pour la vaccination, les gendarmes répondent ainsi à l’appel du Chef de l’État, Chef suprême des Armées, SEM Ali Bongo Ondimba qui a lui-même montré la voie en se faisant vacciner le 23 mars dernier.

Cette initiative du Commandement en Chef de la Gendarmerie Nationale rappelle l’indispensabilité de la vaccination pour les Forces de Sécurité et de Défense. Car ces derniers sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie et sont donc plus exposés au virus.

Source : http://gabon24.ga