Belgique: un médecin de Wallonie aurait procédé à plus de 2000 fausses vaccinations

Réagir

Avec un taux de vaccination de 75%,la Belgique est le quatrième pays le plus vacciné de l’UE et la troisième dose de rappel a commencé à être administrée aux plus de 65 ans. Mais les autorités sanitaires viennent de découvrir qu’un médecin de la région francophone de Wallonie a procédé à plus de 2 000 fausses vaccinations, ouvrant ainsi le droit pour ses « patients » à autant de certificats Covid-19 et donc de passes sanitaires injustifiés.

Ce médecin sans scrupules fournissait à ses patients un faux certificat de vaccination car il n’avait au préalable procédé à aucune injection. Cela lui aurait été de toute façon presque impossible car les patients concernés résidaient aux quatre coins de la Wallonie, un territoire grand comme cinq départements français. Or des dizaines d’entre eux sont censés avoir été vaccinés le même jour. 

« Un acte extrêmement dangereux »

En outre, ce médecin n’était quasiment jamais allé chercher de doses de vaccin. « On s’est rendu compte sur des sites antivax qu’il y avait des appels à pouvoir acheter des faux certificats et des fausses vaccinations. C’est l’anomalie la plus grande et la plus grave, c’est un acte extrêmement dangereux. C’est une rupture de confiance de ceux qui ont demandé des faux certificats et qui se promènent avec des faux certificats dans des endroits avec des gens qui sont vaccinés et qui espéraient être protégés et qui ne le sont pas », a affirmé Christie Morreale, la ministre de la Santé du gouvernement régional de Wallonie.

Pas fiable

La Belgique a imposé de nouvelles mesures de restrictions sanitaires au centre desquelles le Covid Safe Ticket, le passe Covid à la belge. Il n’est donc pas totalement fiable.

Le médecin a dans l’urgence été déconnecté de la base de données Covid et son sort est désormais entre les mains de la Justice, tout comme d’ailleurs celui de ses faux patients dont le passe sanitaire a été effacé. Ils sont dans un premier temps invités à aller se faire vacciner.

Source :http://rfi.fr